Être en forme en rentrant de vacances


 

 

 

Les vacances sont finies…..Vive la rentrée!

Statistiquement prés d'un français sur deux est en surpoids ou obèse.

Soleil, Farniente, insouciance, fêtes ou repos, les vacances représentent par excellence des situations privilégiées de changement de rythme.

Ce qui peut être responsable d'une variation de poids; vous pouvez, curieusement maigrir ou grossir, indépendamment de votre mode alimentaire.

Mais pour toutes celles qui on fait un régime restrictif, une prise de poids souvent plus importante que la perte, est constatée ( Merci le régime Dukan).

La rentrée est le moment privilégié pour se rééquilibrer. 


Tout ça pour dire qu'il faut se reprendre en main, retrouver les bonnes habitudes alimentaires, rééquilibrer son alimentation, se réorganiser en fonction de son activité, supprimer les petits apéros du soir, le grignotage  de l'après midi et retrouver des horaires de repas réguliers. 

Alors que faut il manger ?

Les besoins quotidiens en vitamines, minéraux et fibres passent obligatoirement par  les fruits et légumes ( au moins cinq par jour).

L'apport en calcium nécessite  un minimum de trois laitages journaliers,

Les viandes et les poissons ne sont pas la seule source de protéines, alors diminuez en la consommation afin de pouvoir éliminer les excédents d'acide urique.

Les produits amylacés (féculents) , avec les graisses, permettent d'équilibrer l'apport énergétique, alors ne les supprimez pas. Faites surtout attention au pain, qui aurait tendance à être consommé en trop grande quantité, par habitude.

Privilégiez la variété: les autres produits céréaliers(céréales enrichies pour le petit déjeuner, riz, mais..), les tubercules (pommes de terre...) et les légumes secs (les lentilles, les haricots blancs...).

Quant aux  graisses, elles sont indispensables à une bonne santé (elles doivent représenter 35 à 40% de l'apport énergétique journalier).( Ne pas perdre de vue que 2 cuillères à soupe d'huile représentent 10 à 15 % de l'apport énérgétique journalier).

Toutefois diminuez la consommation de viandes grasses ainsi que celle des fromages trop gras et trop salés.

Privilégiez les graisses végétales (huiles, graines oléagineuses non salées, fruits gras comme l'avocat, les olives) et les poissons gras.

La variété est toujours un maitre mot de l'équilibre, donc ne vous contentez pas uniquement de l'huile d'olive mais utilisez aussi l'huile de colza, l'huile de noix, l'huile de soja etc.. afin d'équilibrer l'apport en acides gras monoinsaturés et en acides gras polyinsaturés: oméga 3 et oméga 6


Le Rythme, autre maitre mot de l'équilibre alimentaire, doit revenir aux trois repas traditionnels; la collation exceptionnelle pour les adultes et uniquement en cas de petite fringale, est en revanche, nécessaire chez l'enfant.

Le petit déjeuner,  toujours copieux pour les enfants qui reprennent l'école sera constitué de laitages, de fruits et de céréales; il devrait être plus frugal pour les adultes qui pendant une petite semaine  compenseront les calories du pain en mangeant plus de laitages et de fruits.

Le retour de vacances est le bon moment pour  reconsidérer le petit déjeuner ou de le mettre en place.

On devrait se calmer sur les excès au retour de vacances, ce n'est pas facile, mais  le plus difficile sera certainement de supprimer les habitudes gourmandes qui auront pu être prises durant cette période de repos.

Repoussez le plus possible les dîners pantagruéliques, laissez au moins à votre organisme une semaine de repos et retrouvez un rythme alimentaire régulier !

 

Article écrit par le Dr Gilles Demarque

 

 

 

Partager cette page