La cerise revient en son temps


 

La cerise, avec sa chair juteuse, est le plus énergétique et le plus sucré des fruits rouges. Une portion moyenne de 125 g (soit environ 18 cerises), équivalente à un fruit moyen, n'apporte cependant que 84 kcal (soit environ 67 kcal/ 100 g).
Aliment glucidique par excellence (environ 15g/100 g), la cerise contient essentiellement du glucose et du fructose qui lui confèrent la quasi-totalité de sa valeur énergétique . La teneur en fibres de la cerise est
modérée : 1,7 %. Sa particularité réside dans une haute teneur en potassium, environ 245 mg / 100 g. La cerise apporte aussi une quantité appréciable de vitamine c (4 à 17 mg/ 100g) et de bêta-carotène (70 à 400 pq/ 100g).
Les variétés dites "acides" (cerises griottes ou de Montmorency) moins sucrées et donc moins caloriques (envi­ron 50 à 55 kcal/ 100 g), sont utili­sées dans les préparations industrielles ou dans la fabrication de l'eau-de-vie.
Source: Institut DANONE

 

 

 

La cerise, avec sa chair juteuse, est le plus énergétique et le plus sucré des fruits rouges. Une portion moyenne de 125 g (soit environ 18 cerises), équivalente à un fruit moyen, n'apporte cependant que 84 kcal (soit environ 67 kcal/ 100 g).

 

Aliment glucidique par excellence (environ 15g/100 g), la cerise contient essentiellement du glucose et du fructose qui lui confèrent la quasi-totalité de sa valeur énergétique . La teneur en fibres de la cerise est modérée : 1,7 %. Sa particularité réside dans une haute teneur en potassium, environ 245 mg / 100 g. La cerise apporte aussi une quantité appréciable de vitamine c (4 à 17 mg/ 100g) et de bêta-carotène (70 à 400 pq/ 100g).

 

Les variétés dites "acides" (cerises griottes ou de Montmorency) moins sucrées et donc moins caloriques (envi­ron 50 à 55 kcal/ 100 g), sont utili­sées dans les préparations industrielles ou dans la fabrication de l'eau-de-vie.

 

 

Source: Institut DANONE

 


 

Partager cette page