Les régimes restrictifs, deuxième cause d’obésité.


Stop

Les dangers du régime du Dr DUKAN


Les régimes restrictifs qui profitent de la crédulité du grand public, en leur promettant une perte de poids rapide, sont dangereux pour l’individu, pour la société et pour l’avenir de nos enfants.

Ils trouvent leur apogée aujourd’hui dans le régime proposé par Monsieur DUKAN.

 

Dangereux pour l’individu. Ils entrainant des carences, fréquemment responsables de maladies durant le régime et après le régime : coliques néphrétiques, lésions musculaires tendineuses, articulaires, malaises cardiovasculaires, aggravation de maladies existantes.
Dangereux et inefficaces, car la reprise est inévitable dans la majorité des cas. Dans les autres scénarios, ils enferment de nombreuses personnes, peine à en sortir sous peine de regrossir, dans une adiction malsaine.
Les régimes restrictifs ont des repercussions terrifiantes sur l’estime de soi et lecomportement alimentaire. Ils alimentent massivement les troubles alimentaires que sont l’anorexie et la boulimie et représentent une des causes principales de l’obésité par l’effet de yoyo.

 

Dangereux pour l’économie. L’individu se conditionne à une alimentation monomorphe, générallement protéiné, qui est pénalisante pour la diversité de l’industrie agroalimentaire.

 

Dangereux pour nos enfants. L’orientation vers une alimentation protéinée est contradictoire avec les prévisions démographiques actuelles, mettant en danger l’alimentation des générations futures.
En effet l’alimentation des animaux entre en compétition avec notre propre alimentation. Il est impératif de nous tourner vers une alimentation essentiellement céréalière et végétarienne. Pour indication, il faut quatre kilos de poisson pour produire un kilo de saumon, et plusieurs hectares d’herbage pour nourrir une vache. Dans ces conditions comment nourrir les 9 milliards d’êtres humains prévus pour l’an 2050 ?

 

 

Article sur le régime Dukan dans Le Parisien

Une du Parisien - mercredi 6 octobre 2010


Il est urgent de retrouver une alimentation raisonnable, alliant  un retour à un équilibre alimentaire durable et une perte de poids raisonnée. Apprendre à manger de manière diversifiée en considération du contexte de nos vies, sans perdre le plaisir d’un bon repas. Une méthode que je nomme anti-régime comme le contre pied de tous les régimes restrictifs.

 

Dr Gilles Demarque