Les fines herbes : assaisonner sainement en toutes saisons


 

ASSAISONNER SAINEMENT EN TOUTES SAISONS
Plantes aromatiques, les fines herbes servent essentiellement à assaisonner nos mets. Leur saveur particulière rehausse le goût des aliments, stimule notre appétit et permet de varier les goûts dans un régime désodé.
Qu'en est-il d'un point de vue nutrition­nel ? On dit parfois que l'intérêt nutri­tionnel des fines herbes résiderait dans leur teneur en vitamine C. Ce serait particulièrement le cas pour le persil (200 mg/] 100g) et l'estragon (120 mg/ 100g). Les fines herbes apportent aussi de la vitamine A (cibouletle : 5 mg/ 100g) et des minéraux tels que le calcium (basilic 100 mg/ 100g, persil : 245 mg/ 100g).
Nous en mangeons toutefois rare­ment 100 g à la fois ! Les fines herbes ne sauraient donc représenter l'apport principal en vitamine C et en minéraux. Néanmoins, un usage plus généreux de ces herbes, surtout si l'on prend soin de les laver et de les ciseler juste avant de servir, pourrait contribuer à satisfaire nos besoins.
Afin de préserver au mieux leur saveur, il est plutôt conseillé de consommer les fines herbes fraîches ou surgelées. Il faut toujours les ajouter en fin de cuisson. Et ne pas oublier que leur principal intérêt réside dans leurs qualités gustatives et décoratives.
Source: Institut DANONE

 

 

Plantes aromatiques, les fines herbes servent essentiellement à assaisonner nos mets. Leur saveur particulière rehausse le goût des aliments, stimule notre appétit et permet de varier les goûts dans un régime désodé.

 

Qu'en est-il d'un point de vue nutrition­nel ?

 

On dit parfois que l'intérêt nutri­tionnel des fines herbes résiderait dans leur teneur en vitamine C.

 

Ce serait particulièrement le cas pour le persil (200 mg/] 100g) et l'estragon (120 mg/ 100g).

 

Les fines herbes apportent aussi de la vitamine A (cibouletle : 5 mg/ 100g) et des minéraux tels que le calcium (basilic 100 mg/ 100g, persil : 245 mg/ 100g).

 

Nous en mangeons toutefois rare­ment 100 g à la fois ! Les fines herbes ne sauraient donc représenter l'apport principal en vitamine C et en minéraux.

 

Néanmoins, un usage plus généreux de ces herbes, surtout si l'on prend soin de les laver et de les ciseler juste avant de servir, pourrait contribuer à satisfaire nos besoins.

 

Afin de préserver au mieux leur saveur, il est plutôt conseillé de consommer les fines herbes fraîches ou surgelées. Il faut toujours les ajouter en fin de cuisson. Et ne pas oublier que leur principal intérêt réside dans leurs qualités gustatives et décoratives.

 

Source: Institut DANONE

 

 

Partager cette page