Régime du Dr Demarque : le plaisir tranquille


 

 

La définition même du mot Régime est : mode de vie.


……Alimentaire n’en n’est qu’une occurrence….

 

Mais vous pensez  perte de poids !  Ce désir souvent à l’origine de l’échec de votre tentative.


Perdre du poids en adoptant un nouveau régime est relativement facile, mais pour conserver l’acquis ou plutôt pour continuer à améliorer, il est nécessaire de reconnaitre ses erreurs et de rechercher le rythme et la structure alimentaire qui vous conviennent dans un environnement où la nourriture est partout, dans une société où l’acte de manger est chargé d’un lourd passé.

 

 

Est-il possible de concilier une perte de poids rapide avec un régime alimentaire raisonnable ?


Bien sur, et penser qu’une perte de poids nécessite une période de privation, voire une alimentation particulière qui ne durera que le temps de la perte de poids suivie d’une phase de stabilisation durant laquelle vous commencerez le véritable travail  n’est pas cohérent, car cela revient à déséquilibrer son alimentation  pour la rééquilibrer ensuite.


Le traitement de l’obésité  ne doit pas ressembler à un protocole de chimiothérapie !


De plus, une restriction prolongée peut  être dangereuse  pour votre santé (Réflexion sur le régime DUKAN)


Un  bonne méthode ne peut se concevoir que dans le respect des  repères alimentaires 

Ma méthode n’est pas restrictive, vous devez manger à votre faim.

« Ne jamais avoir faim, ne jamais avoir soif,  c’est être l’égal des dieux » disait Épicure..

Alors comment perdre jusqu’à cinq kilos en trois semaines  sans restriction énergétique ?

 

Le régime d'opposition


C’est la succession de régimes alimentaires complètement différents d'une semaine à l’autre qui déclenche la perte de poids.

 

Si vous suivez un cycle :

Une semaine sans graisses ni féculents, suivie d’une semaine au cours de laquelle vous réintroduisez les graisses pour finir par une troisième semaine proche d’une alimentation normale contenant des graisses et des féculents :

Vous perdrez  jusqu’à 5  kg en 3 semaines tout en vous autorisant un repas plaisir par semaine (que ce soit un mac do, un restaurant ou un grignotage).
La clef du succès dépend de deux éléments fondamentaux  : Rythme et Sructure

Vous devez manger à table, jamais en dehors : aucun grignotage n’est autorisé, ce doit être du 100%.

Aucune prise alimentaire en dehors des repas qui contienne des calories, quelle soit liquide (café sucré, lait jus de fruit, sodas ou alcool), quelle soit solide (bonbons yaourt ou fruit, encore moins pain ou chocolat).

Seule une prise d’eau régulière ( de préférence minérale contenant moins de 100mg de sodium /l  de type Vittel ou Évian ) est non seulement autorisée mais recommandée, les tisanes (le café, le thé, en petite quantité) c’est le début des bonnes habitudes.

De l’eau tout le temps, pendant et en dehors des repas.

 

Cette méthode présente beaucoup d’avantages : 

 

 

  • Le premier est d’apprendre à vous réorganiser pour adapter votre alimentation à votre mode de vie, la personnalisation de la méthode est la clé du succés.

 

 

 

  • Le deuxième est de retrouver une meilleure perception :

Des saveurs, surtout de la saveur salée qu’il faut éliminer au maximum de votre alimentation et surtout à 100% durant la phase de perte de poids. Mais aussi de la saveur grasse et de la saveur amidonnée afin de pouvoir moduler l’apport des aliments gras et starchy (féculents en anglais). Cette attitude  correspond au bon message, "Pour votre santé mangez moins gras, moins salé, moins sucré"

 

  • De votre digestion, les sensations postprandiales (après le repas) vont changer : vous serez plus léger sans avoir faim.
  • De vos besoins énergétiques,  Vous aurez plus d’énergie et la stimulation sensorielle d’une prise alimentaire en dehors des repas  sera plus facilement  analysable,  car vous saurez qu’elle correspondra à la compensation physique d’un souci. La gourmandise n’étant que l’aspect le plus déraisonnable de cette théorie.

 

Et il n’est pas raisonnable de faire passer une peine d’ordre psychologique par un plaisir physique éphémère.

Épicure disait aussi qu’un plaisir qui entraine plus de maux dans le futur que de bien qu’il procure dans le présent doit être retiré de la liste des plaisirs. Nous avons, aujourd'hui tendance à confondre Épicurisme et Hédonisme.

Or le plus grand fléau, responsable de la prise de poids, de part mon expérience, est  le grignotage !

 

Le régime d'opposition du Dr Gilles Demarque

L’un de mes amis aujourd’hui disparu, avocat de grande qualité, Maître Éric BOYER  me disait un jour que les dossiers les plus complexes se résumaient souvent à quelques pages.

J’ai essayé, en toute humilité,  de résumer  sur six fiches une méthode d’apprentissage raisonnable,  je en vous laisse juge.

L’objectif étant que vous  retrouviez  un équilibre alimentaire tout en perdant rapidement du poids sans éliminer le plaisir Épicurien.

 

Un code couleur :

  • Bleu : maigre
  • Jaune : Gras
  • Rouge : féculent

 

Il vous facilitera la tache, car je vous joins également une liste non exhaustive d’aliments  qui vous permettront de suivre ces trois semaines.
La poursuite dépend de vous, de votre réflexion, de votre organisation (articles sur les gestes quotidiens).
Le courage, la prudence, la patience sont  les vertus classiques de la réussite, elles prennent tout leur sens dans ce nouveau défi :
Votre nouveau régime alimentaire !

 

Régime alimentaire en cinq mots :

Rythme, Structure, Anticipation, Automatismes, Alternance


Article écrit par le Dr Gilles DEMARQUE

 


Partager cette page