Régime alimentaire et grossesse


La prise de poids pendant la grossesse

 

Les hormones liées à la grossesse entraînent une hausse de l’appétit. La surveillance de la prise de poids pendant la grossesse est primordiale pour maintenir un équilibre par un régime alimentaire adapté aux besoins de la grossesse.

Pendant la grossesse, une femme prend en moyenne entre 9 et 12 kilos. S’il est important de ne pas se priver pour éviter les carences, une surveillance régulière est nécessaire car les kilos superflus sont souvent difficiles à perdre par la suite.Le nouveau-né représente 3 à 4 kilos et le reste est réparti dans des tissus annexes comme le placenta ainsi qu'à la constitution d’une réserve de graisse utilisée lors de l’allaitement.

Il ne devrait pas y avoir de prise de poids durant l'embryogénèse (premier trimestre), à l'issu duquel débute le developpement du foetus bein constitué, c'est dire l'importance d'une bonne alimentation durant ce début de grossesse, qui doit être bien  équilibrée, souvent complémentée par des vitamines spécifiques,  comme oligobs grossesse, et surtout pas restrictive ou excessive. La pévention des malformations aura été faite avant la conception par un apport et en folates ( Vitamine B9).

La prise de poids physiologique de la grossesse commence au début du quatrième mois.  Elle est en moyenne de 1,5 kilos par mois soit 450grs par semaine.

La prise de poids idéale durant une grossesse est de 9 à 12 kilos, ce n’est bien sûr pas une règle, certaines femmes prennent moins et d’autres un peu plus.

Les risques pour la mère (Diabète, Hypertension...) et pour le foetus (Hypotrophie, prématurité) sont plus importants lors de prises de poids supérieures à Vingt Kilos.

Nota bene : il est préférable de ne pas boire de café ou thé en quantité et se limiter aux doses classiques après ou pendant le repas, de supprimer l'alcool (voir repères alimentaires du PNNS) et d'arrêter de fumer avant la grossesse, (car le sevrage tabagique initié au début de grossesse est un facteur aggravant de la prise de poids).

 

Maigrir après la grossesse 


Prise de poids entre 10 et 15 kilos

  • Evitez de manger des sucreries : gâteaux, bonbons, barres chocolatées, etc.
  • Consommer les graisses avec modération en petite quantité.
  • Si, malgré une alimentation équilibrée, vous ne parvenez pas à retrouver votre poids de forme, il s'agit peut-être d'un problème de thyroïde. Autre raison de ne pas perdre de poids : vous manquez de vitamines.

Prise de poids au-dessus de 15 kilos

  • Ne reintroduisez pas ou peu le thé ou le café ainsi que les boissons sucrées.
  • Diminuez tous les sucres à indice glycémique élevé (sucre, confiture, miel) 
  • Supprimez les pâtisseries à la fois grasses et sucrées.
  • Consommez des fruits, ils sont riches en fibres, en minéraux et en vitamines ) a un indice glycémique assez bas.
  • Favorisez les aliments riches en fibres et en glucides lents comme les lentilles, le riz, le pain . L'avantage, c'est qu'ils sont rassasiants quand on a faim.
  • Le chocolat est autorisé, mais après un repas riche en fibres végétales.
  • Si vous n'arrivez pas à maigrir, consultez un médecin nutritionniste.

 

Lors de l'allaitement

Il faut environ 3 mois pour retrouver votre silhouette avec une allimentation équilibrée. En allaitant, vous perdrez du poids, mais vous aurez aussi besoin de manger davantage pour produire du lait (environ 500 calories supplémentaires par jour). Tout est une question de choix des aliments et de quantités.

  • Consommez certains acides gras, mais pas n'importe lesquels! Les acides essentiels, non synthétisés par l'organisme sont indispensables au développement du cerveau du bébé. On les trouve dans les poissons gras (sardine, saumon...) et les huiles végétales.
  • En cas de réel surpoids, mangez moins, mais conservez une alimentation suffisamment riche en calcium (laitages, fruits, légumes secs et les eaux minérales qui en contiennent), en fer (viande, poissons, légumes secs), en folates ( légumes verts à feuille, céréales complètes, oeufs).
  • Evitez le grignotage.
  • Buvez beaucoup, cela facilite la production de lait.
  • Evitez certains aliments : alcool, excitants, aliments épicés,etc.
  • Durant l'allaitement, vous pouvez continuer à prendre du poids (sous l'effet de l'hormone de la production de lait: la prolactine); consultez alors un nutritionniste.
Article écrit par le Dr Gilles DEMARQUE
Partager cette page