Diététique, différence avec la nutrition


 

 

La diététique est souvent confondue avec la nutrition.

 

 

Peut être parce que les diététiciens se sont depuis toujours préoccupés d’analyser ce que nous mangeons.

 

Peut être parce que diététique rime avec régime  et que la médecine s’est longtemps détournée de cette spécialité à part entière qu’est devenue la nutrition depuis la pandémie d’obésité qui frappe l’humanité. 


La nutrition, qui du temps de mes études au CHU de Saint Antoine à Paris dans les années 70,  était résumée à un maigre chapitre du certificat d’endocrinologie, est revenue dans le giron de la médecine, et ce d’autant plus rapidement que, depuis une trentaine d’années, la recherche a fait un bond considérable dans la physiopathologie nutritionnelle.

 

Toutefois il reste vrai qu’une bonne connaissance diététique reste le complément indispensable à une bonne nutrition !

 

Cette rubrique sera donc consacrée  à vous faire partager cette connaissance sur les aliments qu’ils soient naturels ou créés par l’Homme.

 

GD

 

 

 

 

LA BANANE : SEULE SA PEAU EST À ÉVITER !
Tout ou long de l'année, les bananes nous arrivent d'Afrique, des Antilles ou d'Amérique Centrale. Nous en consommons le plus à la fin de l'hiver ou au début du printemps, quand les autres fruits se font rares.
La banane fait partie des fruits frais les plus énergétiques : environ 90 kcal / 100 g. Comme tous les fruits, elle est quasiment dépourvue de lipides (0.3%) et très pauvre en protéines il . 2%).
Son apport calorique est donc essentiellement glucidique, environ 20 g de glucides/ 100 g. 
A maturité, les glucides de la banane sont majoritairement des mono et disaccharides : saccharose, glucose et fructose. Une banane verte contient près de 20% d'amidon, alors qu'une banane mûre n'en apporte plus que 3%.

La banane est également une source de fibres relativement digestes : 2 g / 100 g. Elle possède une teneur appréciable en vitamine B6 : 0.5 mg / 100 g soit 25% des apports journaliers recommandés, en vitamines du groupe B (sauf la BI 2), en vitamine C, en bêta-carotène et en potassium (385 mg / 100 g) et magnésium (30 mg / 100 9) .

 

 

 

 

 

 

 

Partager cette page